En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

Retour Accueil
  • Anim1.JPG
  • Anim2.JPG
  • Anim3.JPG
  • Anim4.JPG
  • Anim5.JPG
  • Anim6.JPG
  • Anim7.JPG
  • Anim8.JPG
French English German Italian Spanish

Septembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

Il n'y a que des bénéfices à faire du compost !Compostage

Le compostage permet de diminuer le poids des ordures ménagères collectées : les « déchets fermentescibles » ou « bio déchets » représentent plus de 30 % du poids de notre poubelle noire. Ils ne sont plus enfouis mais valorisés ! Cela participe pleinement à la réduction des déchets ! Nos poubelles comportent aussi moins de mauvaises odeurs (fermentation...), et les coûts de collecte et d’enfouissements sont maîtrisés.

En valorisant les déchets organiques à domicile, le compostage permet d’obtenir un compost gratuit et un amendement naturel. Il est source d’économies ! Il n’est plus utile d’acheter du terreau ainsi que des produits phytosanitaires et engrais classiques. Fertiliser naturellement chez soi évite d’utiliser des produits dangereux et polluants !

Le compostage nécessite l’incorporation d’une proportion variable de déchets verts. Ces derniers peuvent habituellement être emmenés en déchèterie. Par le compostage, ce sont donc moins de déchets verts qui sont transportés ce qui limite la pollution atmosphérique.

Remarque : Les déchets verts (tontes de pelouses, tailles de haies, feuilles mortes...) sont considérés comme des déchets ménagers. Leur brûlage est interdit (circulaire du 18 novembre 2011 relative à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts, et article 84 du règlement sanitaire départemental type). Il est source d’émissions élevées de substances polluantes. Cela concerne les particuliers, entreprises et collectivités territoriales. En cas de non respect, une contravention peut être appliquée. Le compostage et le paillage se présentent alors comme des alternatives.

Le compost améliore la fertilité des sols : il régénère les terres (libération d’éléments nutritifs sur la durée), rend le sol plus vivant, retient l’eau dans le sol (moins d’arrosage), allège les sols argileux, contribue au développement des plantes, protège les végétaux contre les maladies, limite les différences de température journalière... Fleurs, fruits et légumes sont de qualité !

Le produit du compostage s’utilise de multiples façons et pour la plupart des végétaux : au potager, pour les fleurs, les massifs, les haies, les arbustes...

Le compostage permet d’enclencher d’autres gestes sur la réduction des déchets : diminution des déchets verts, démarche visant à produire moins de déchets dans le jardin, recours à des techniques de plantations utilisant moins de produits dangereux, produire ses propres graines, consommation responsable...

 Grille des déchets compostables :  picto oui

 
DECHETS RICHES EN AZOTE

(matière « vertes » ou humides)          
         
DECHETS RICHES EN CARBONE

(matière « brunes » ou sèches)  
DECHETS DE JARDIN – Tontes de pelouse (en très faible quantité)
– Mauvaises herbes non grainées
– Fleurs et plantes fanées
– Tailles de haies broyées
– Tiges et branchages broyés
– Pailles, foin
– Ecorces
– Feuilles mortes
– Herbes sèches
– Sciure de bois et copeaux non traités
 
     
 DECHETS DE CUISINE
– Epluchures de légumes et de fruits
– Restes de légumes et de fruits
– Restes de repas d’origine végétale
et périmés (pâtes, riz,...)
– Pain rassis
– Marc de café, filtres de café, sachets de thé
– Coquilles d’œufs broyées
– Coques de noix ou de noisettes concassées
 
     
DECHETS DE MAISON  – Plantes d’intérieur (feuilles et fleurs fanées) – Essuie-tout, mouchoirs en papier
– Carton non imprimé coupé
 

 

Les matières que l'on ne peut pas composter : Picto non

  • les os, arêtes, coquilles d’huitres ou de moules entières
  • le papier en couleur (magazines)
  • le bois traité et le contreplaqué
  • les litières minérales (déchets d’animaux domestiques)
  • les médicaments et pansements
  • les couches-culottes
  • les mégots de cigarette
  • les plantes et végétaux traités
  • les résineux (thuyas, aiguilles de pin...)
  • les mauvaises herbes grainées
  • le charbon de bois ou de barbecue, la suie
Téléchargez le Guide du Compostage

 

 

 

 

 

FaceBook  Twitter
Mairie de Lencloître
1 Place du Général Pierre, 86140 LENCLOITRE, Tél : 05 49 90 75 54 - Fax : 05 49 90 76 66